You are here:  / À LA UNE / Politique / Côte d’Ivoire : le point sur la situation toujours très tendue

Côte d’Ivoire : le point sur la situation toujours très tendue

La Côte d’Ivoire sur le point de basculer dans une phase de déstabilisation ? L’Etat Major des Forces armées républicaines de CI vient de faire un communiqué indiquant une attaque imminente des corridors tenus par les militaires mutins. La population est invitée à rester chez elle.

Par la rédaction

La mutinerie entraîne la fermeture des banques 

Les banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire ont fermé ce  lundi. Cette fermeture est due à la situation sécuritaire du pays marquée par une mutinerie des militaires.
Selon une source bancaire, «toutes les banques sont fermées sur décision de l’Association des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire L’APEBEF-Ci ». Il faut noter par ailleurs que cette mesure est pour l’instant valable ce lundi en attendant la suite des événements.

«Il ne s’agit pas d’un coup d’Etat », assurent les mutins

La mutinerie des soldats qui ont semé le trouble en tirant en l’air et bloquant des routes à Abidjan et Bouaké ainsi que d’autres villes ivoiriennes lundi n’est pas « un coup d’Etat », a affirmé un porte-parole des mutins à Bouaké.

« Ce n’est pas un coup d’Etat. Nous voulons nos primes. Le président (Alassane Ouattara) a signé un papier pour dire qu’il était d’accord pour nos primes. Quand il paiera, on rentrera chez nous », a déclaré à l’AFP un porte-parole des mutins au camp du 3e bataillon d’Infanterie de Bouaké, épicentre de la mutinerie. « On ira jusqu’au bout. On ne baissera pas les armes. Nous sommes les 8.500 qui avons porté Ouattara au pouvoir, on ne veut pas le faire partir mais il doit tenir sa parole. C’est simple », a-t-il ajouté.

Ce matin, le mouvement a pris de l’ampleur notamment à Abidjan qui avait été calme pendant le week-end mais où les mutins ont tiré en l’air et bloqué plusieurs axes routiers.

 

Le point sur les quartiers

Bouake : Situation très tendue. Affrontements toujours en cours. Les mutins refus de déposer les armes  Corridors toujours fermés. Circulation impossible

Korhogo : Tirs sporadiques dans la ville,  les mutins tiennent toujours les corridors.  Circulation impossible

Daloa: Tirs sporadiques entendus ce matin. Circulation impossible.
Abengourou: Situation stable  ce matin

Bondoukou : Tirs sporadiques dans la ville,  les mutins tiennent les corridors.  Circulation impossible

San Pedro : situation stable et circulation fluide

Abidjan :
Riviera : Tirs sporadiques ce matin aux deux camps d’Akouedo, Barrages des voies, Circulation impossible dans la zone de riviera Bingerville

Plateau : Tirs sporadiques à la base maritime quai fruitier et camps Galieni , circulation impossible : par contre circulation fluide sur les Trois ponts

Bouake : Situation très tendue. Affrontements toujours en cours. Les mutins refus de déposer les armes  Corridors toujours fermés. Circulation impossible

Korhogo : Tirs sporadiques dans la ville,  les mutins tiennent toujours les corridors.  Circulation impossible

Daloa: Tirs sporadiques entendus ce matin. Circulation impossible.

Abengourou: Situation stable  ce matin

Bondoukou : Tirs sporadiques dans la ville,  les mutins tiennent les corridors.  Circulation impossible

San Pedro : situation stable et circulation fluide

Abidjan :
Riviera : Tirs sporadiques ce matin aux deux camps d’Akouedo, Barrages des voies, Circulation impossible dans la zone de riviera Bingerville

Plateau : Tirs sporadiques à la base maritime quai fruitier et camps Galieni , circulation impossible : par contre circulation fluide sur les Trois ponts