Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / International / Bernard Cazeneuve à Alger : « Les relations algéro-françaises n’ont jamais été aussi fortes »

Bernard Cazeneuve à Alger : « Les relations algéro-françaises n’ont jamais été aussi fortes »

Le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, est arrivé mercredi à Alger pour une visite de travail et d’amitié deux jours, il a affirmé dès son arrivée que les relations franco-algériennes « n’ont jamais été aussi fortes, aussi denses et aussi confiantes » que pendant le quinquennat du président sortant François Hollande.

Par Nassim Mecheri

« Jamais autant que pendant ce quinquennat qui s’achève, les relations franco-algériennes n’ont été aussi fortes, aussi denses, aussi confiantes et c’est donc pour moi, au nom du président de la République, et du gouvernement français, une manière, ici, de dire l’attachement de notre pays à cette relation amicale et extrêmement fructueuse », a déclaré le Premier Ministre français à la presse, à son arrivée à l’aéroport international d’Alger.

Il a ajouté que les relations entre la France et l’Algérie se sont considérablement renforcées depuis la visite du président Hollande en  décembre 2012, et après sa deuxième visite en 2015, ainsi qu’après la tenue de trois comités intergouvernementaux de haut niveau permettant, sur de multiples sujet, « à nos gouvernements d’affirmer leur volonté de coopérer ».

Le Premier ministre français a mis en exergue les projets qui ont abouti pendant ce quinquennat et d’autres qui sont encore en gestation et qui iront dans les prochaines semaines ou les prochains mois, notamment dans les secteurs de l’automobile, l’agroalimentaire et les énergies renouvelables.

« Nous avons renforcé considérablement les relations universitaires », soutenant que les deux parties auront d’ailleurs à « signer des accords pendant ce déplacement, qui témoigne de la richesse de cette coopération ».

Pour ce qui est des relations universitaires, il a indiqué, que près de 23.000 étudiants algériens sont  présents en France, ajoutant que  « la France avait plus que doublé le nombre de ceux qu’elle avait accueilli, venant des universités algériennes, ce qui témoigne de la qualité de la relation entre les deux pays ».

Bernard Cazeneuve abordera avec son homologue algérien Abdelmalek Sellal les questions internationales également, notamment la situation au Mali et en Libye, la lutte contre le terrorisme pour laquelle les deux pays sont engagés  ensemble.

Le Premier ministre français a également souligné la relation « d’amitié et de confiance » qui le lie à Abdelmalek Sellal, notant que « je suis convaincu que ce séjour sera un témoignage supplémentaire, s’il en était besoin, de la profondeur et de la solidité de la relation entre les deux pays ».

Il s’agit de la troisième visite en Algérie d’un Premier ministre  français, sous le mandat du président François Hollande. Ces visites ont permis au Comité intergouvernemental de haut niveau  (CIHN), institué par les deux présidents de la République, Abdelaziz  Bouteflika et son homologue français, de développer une dynamique et une  qualité dans les relations entre les deux pays.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )