Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Economie / Bénin : Sèmè City, le plus grand centre d’innovation et du savoir

Bénin : Sèmè City, le plus grand centre d’innovation et du savoir

Au Bénin, la citée de l’innovation et du savoir ‘’Sèmè City’’ est une ville intelligente de 350 hectares qui abritera un campus, des centres de recherches, d’innovation. Elle sera logée au cœur de la commune de Sème Podji (à l’ouest de la ville et à quelques minutes de la frontière du Nigeria) et vise à contribuer au rayonnement international de cette ville.

Par Hospice Alladayè

Pour la chargée de développement du Programme, Claude Borna, Sèmè City sera consacrée à l’incubation, l’innovation, la recherche et à la formation. C’est en quelque sorte, une ‘’usine’’ de recherche et d’invention qui puise sa substance de la nature et des réalités endogènes. Sèmè City affirme-t-elle sera une citée écologique qui sera bâtie sur une architecture moderne. Pour elle, les challenges actuels imposent une formation adaptée. La science doit être selon elle une réponse aux défis de notre temps mais aussi des générations à venir. Centre d’éducation Benin City sera également un centre de génie, et de futurs entrepreneurs. « Nous aurons un campus  avec des villages étudiants, de chercheurs et d’entrepreneurs. Le souci est de rapprocher ces deux mondes qui font des choses extraordinaires, mais qui n’arrivent pas à capitaliser », a-t-elle déclaré. Bénin city, c’est selon elle la rupture dans le model de formation. « Nous avons à disposition 20 hectares de forêt. Ceci sera entièrement réhabilité et servira d’expérimentation pratique. Nous aurons des formations académiques d’excellence. Ce sera des centres d’excellence avec des secteurs de pointe et des universités de recherche. Mais nous aurons aussi des formations spécialisées. La finalité de tout ceci est de trouver des réponses à chaque problème de développement qui se pose », a-t-elle fait  savoir. Hier jour d’échanges avait le secteur privé était aussi celui du lancement du processus d’appel à projet. Le secteur privé national et international, la diaspora sont donc conviés à apporter leur touche à ce projet d’envergure international. Le processus de sélection, de consultation, durera selon la Directrice de l’Agence 6 mois avant le démarrage des travaux.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )