Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Société / Bénin : résister à l’exode rural…

Bénin : résister à l’exode rural…

Jeune entrepreneur agricole du Mono située dans le sud-ouest du Bénin, Florent Gbodjinou est né dans la région et a grandi dans l’arrondissement de Koudo commune de Lokossa.  Dans cette localité, le phénomène de l’exode rural prend de l’ampleur. Face à cette rareté de la main d’oeuvre sans cesse croissante, Florent s’est donné pour mission d’inverser la tendance. Il s’y adonne non sans peine, mais avec enthousiasme et passion.

Reportage par Hospice Alladaye

Koudo, un arrondissement de la commune de Lokossa département du Mono dans le sud ouest du Bénin

La pénibilité de l’agriculture fait fuir beaucoup de jeunes. On les retrouve généralement au niveau de la grande métropole à Cotonou. C’est dans le souci d’inverser la tendance que Florent Gbodjinou et les siens tentent de montrer l’exemple et lutter ainsi contre l’exode rurale. Il s’agit de prôner l’éducation par l’exemple. La stratégie consiste à démontrer en quoi il est possible de gagner sa vie grâce à la terre.

 » Nous appelons ces jeunes à travailler dans notre ferme. Quand ils sont là, nous essayons de les sensibiliser en leur mettant en contact avec notre expérience. C’est pratiquement un travail psychologique que nous faisons, mais qui ne marche pas à tous les coups » , nous dit-il. Le travail de Florent et de certains de ses compères ne prend pas encore véritablement, mais il mise sur le long terme .  » j’ai foi que notre engagement paiera », affirme -t-il.

« Militant pour l’entrepreneuriat agricole »

L’arrondissement du Koudo est à une heure de trajet de la grande ville et compte des populations essentiellement rurales. L’agriculture dans cette partie de la commune est encore embryonnaire et les équipements restent sommaires.

Florent Gbodjinou, entrepreneur agricole

Malgré tout Florent milite pour la culture de l’entrepreneuriat agricole et eespère motiver les jeunes agriculteurs de la localité à évoluer dans de grands ensembles pour des productions soutenues. La finalité de son engagement est de faire germer en eux l’esprit d’entreprise mais aussi  de leur donner des outils leur permettant d’optimiser leur production. Pour ce jeune entrepreneur agricole, l’agriculture n’est pas un saut dans l’inconnu mais un art qui se manie avec dextérité. L’impact de son engagement prend progressivement dans cette localité qui aspire être le grenier de la commune.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )