Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / International / Attaque à Ouagadougou: au moins 23 morts, assauts terminés

Attaque à Ouagadougou: au moins 23 morts, assauts terminés

Les assauts sont terminés sur l’hôtel Splendid, le restaurant Cappuccino de Ouagadougou au Burkina Faso, ainsi qu’un autre assaut sur un autre hôtel.

On dénombre au moints 23 morts de plusieurs nationalités. 126 personnes ont été libérées dont 33 blessés, 3 jihadistes tués.

Des tirs nourris ont retenti pendant cinq minutes samedi matin dans les étages supérieurs de l’hôtel Splendid de Ouagadougou, où les forces burkinabè donnaient l’assaut pour déloger les jihadistes, a constaté un journaliste de l’AFP.

Les échanges de coups de feu entre les forces burkinabè, appuyées par des forces spéciales françaises, et les jihadistes ont été incessants pendant cinq minutes vers 05h00 (heure locale et GMT), alors qu’il n’y avait eu que des tirs sporadiques depuis le lancement de l’assaut deux heures plus tôt environ.

Des renforts de forces de l’ordre ont ensuite pénétré dans l’hôtel, certains passant par des fenêtres de l’établissement.

Des ambulances prêtes à évacuer les éventuels blessés restaient toutefois à distance respectueuse de l’hôtel, signe que l’assaut n’était pas considéré comme terminé, a constaté ce journaliste de l’AFP.

L’attentat a été revendiqué par une branche d’aqmi, Al-Mirabitoune également à l’origine de l’attaque de Bamako en novembre dernier. Le président français François Hollande a dénoncé l’odieuse et lâche attaque qui frappe Ouagadougou, a annoncé samedi l’Elysée dans un communiqué.

La rédaction avec l’AFP

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )