Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Economie / Apple et Apple Pay victorieux en Australie

Apple et Apple Pay victorieux en Australie

Apple conserve le monopole de services de paiement sur IPhone ou Apple Watch. Une décision de l’autorité australienne de la concurrence. Principale conséquence : les banques du pays ne peuvent pas contraindre le groupe californien à ouvrir ses appareils à d’autres systèmes de paiement sans contact.

Par la rédaction

Cette décision, la première du genre, empêche ainsi les banques de créer leurs propres applications pour iPhone ou Apple Watch qui pourraient servir de moyen de paiement en lieu et place du service Apple Pay du géant américain de la technologie.

Une déception pour les banques qui espéraient ne pas avoir à payer des commissions pour chaque transaction effectuée par Apple Pay dans un marché à fort potentiel estimé à environ 84 milliards de dollars (78,62 milliards d’euros) par an.

Apple n’autorise aucun de ses 3.500 partenaires bancaires sur la quinzaine de marché dans le monde où son service est disponible à accéder à la technologie de communication sans fil à courte portée (NFC) sur laquelle Apple Pay s’appuie.

Apple échappe ainsi à la pression des grandes banques et à  une situation désavantageuse que rencontre actuellement Alphabet, maison mère de Google dont le système d’exploitation Android propose diverses applications de paiement sans contact.

Les banques australiennes qui avaient demandé un accès à la technologie Apple sont Commonwealth Bank of Australia (CBA), Westpac Banking , National Australia Bank (NAB) et Bendigo & Adelaide Bank. Elles n’ont pas encore autorisé leurs clients à utiliser le service Apple Pay qui a été lancé dans le pays l’an dernier.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )