You are here:  / À LA UNE / Economie / Algérie : nouveau PDG controversé pour le groupe Sonatrach

Algérie : nouveau PDG controversé pour le groupe Sonatrach

Le ministre algérien de l’Energie Noureddine Bouterfa a mis fin aux fonctions du PDG du groupe Sonatrach Amine Mazouzi ce lundi, à l’issue du conseil d’administration de l’entreprise à Alger, et a désigné le controversé Abdelmoumen Ould Kaddour comme nouveau patron du groupe selon un communiqué du ministère.

Par Nassim Mecheri à Alger

« Le ministre de l’Énergie algérien, Noureddine Boutarfa a réuni ce lundi, le Conseil d’Administration de Sonatrach et a procédé à l’installation de M. Abdelmoumen Ould Kaddour en qualité de PDG de Sonatrach en remplacement de M. Amine Mazouzi. », a annoncé le ministère dans le même communiqué. « En cette occasion, le ministre de l’Energie a appelé le nouveau PDG de Sonatrach à agir en toute responsabilité et en toute confiance en vue de mette en œuvre les changements qualitatifs permettant à Sonatrach d’évoluer et de prospérer dans un climat d’entreprise serein propice à la prise d’initiative et de décision. Il a également invité le PDG et les hautes responsables de Sonatrach à faire preuve d’un engagement sans faille pour préserver les intérêts de Sonatrach et de faire évoluer les pratiques managériales et productives pour rendre la compagnie capable de s’adapter aux changements de son environnement ».

Un nouveau PDG condamné pour divulgation d’informations « secret-défense » en 2007

Le nouveau PDG du groupe Sonatrach Ould Kaddour, est un polytechnicien diplômé du Massachusetts Institute of Technologie (Etats-Unis) et ex-PD-g de la joint-venture algéro-américaine de droit algérien Brown and Root Condor (BRC), cette dernière spécialisée dans l’ingénierie pétrolière, a été dissoute en janvier 2007 sur instruction du président Bouteflika, suite à l’enquête d’une inspection de l’inspection générale des finances où il a été découvert que la compagnie a bénéficié de « privilèges et de complaisance » pour obtenir des contrats en Algérie, notamment avec Sonatrach.

Ould Kaddour a été lui condamné en novembre 2007 à 30 mois de réclusion par le tribunal militaire de Blida pour divulgation d’informations classées secret défense, il a été remis en liberté en mars 2009 bénéficiant d’une liberté conditionnelle.

Sonatrach est une entreprise publique algérienne créée le 31 décembre 1963, est un acteur majeur de l’industrie pétrolière surnommé « la major africaine », Sonatrach est considérée comme la première entreprise d’Afrique.

crédits image : @afriqueinside

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )