Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Economie / Algérie : L’Etat encourage l’investissement touristique dans le sud du pays

Algérie : L’Etat encourage l’investissement touristique dans le sud du pays

Le ministre algérien de l’Aménagement du Territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelwahab Nouri, a affirmé qu’il faut encourager et diversifier l’investissement touristique, notamment au Sud du pays pour construire une destination touristique privilégiée, et rationaliser l’utilisation du foncier dans les Zones d’expansion  touristique.

Par Nassim Mecheri

Répondant aux questions orales de deux membres du Conseil de la nation sur l’état d’avancement des projets touristiques dans les régions du sud et sur l’importance d’établir des plans touristiques pour préserver le foncier dans les ZET, le ministre a indiqué que le plan national d’aménagement touristique à l’horizon 2030 et la stratégie touristique nationale constituaient « deux références majeures pour valoriser les potentialités diverses que recèle  l’Algérie et la réhabilitation de la destination touristique nationale ».

Il a rappelé, à cet effet, le plan national d’aménagement touristique est essentiellement axé sur l’appui et l’encouragement de l’investissement, en accordant des facilités aux investisseurs pour réaliser leurs projets, notamment dans le Sud, ajoutant que son département œuvrait avec les parties concernées à lever les obstacles entravant à ce jour le renforcement et l’amélioration du tourisme saharien.

Quatre circuits touristiques ont été récemment ouverts à Tamanrasset et Illizi, en sus de la conclusion d’accords avec les compagnies aériennes pour proposer des prix concurrentiels aux touristes, notamment étrangers, a affirmé le ministre, mettant l’accent sur l’impératif d’améliorer les services, de changer les mentalités et d’ancrer la culture du tourisme durable.

Au volet de l’investissement touristique, notamment dans les régions du Sud, M. Nouri a fait savoir que sur 1674 projets touristiques approuvés au niveau national, 415 projets sont destinés aux régions du sud offrant une capacité de 45.000 lits, ce qui permettra la création de 17.000 postes d’emploi, ajoutant que le coût de ces projets est de 241 milliards de dinars.

Le ministre a rappelé dans ce sens que 133 projets touristiques sont en cours de réalisation dans le Sud, précisant que le taux d’avancement des travaux varie entre 50 et 60%. Il a ajouté  que 9700 hectares ont été affectés à la réalisation de ces nouveaux projets pour le développement du tourisme saharien.

Evoquant l’importance de la mise en place des plans d’aménagement touristique, le ministre a relevé l’existence de 180 plans d’aménagement touristique au niveau national. L’objectif, a-t-il dit, étant de « mettre un terme à l’anarchie qui a longtemps caractérisé le foncier touristique dans les zones à extension touristique (ZET) estimées à plus de 200 ZET au niveau national ».

Parmi les objectifs fixés dans le cadre de ces plans de réaménagement touristique, la « rationalisation de l’exploitation du foncier dans les ZET », a soutenu le premier responsable du secteur qui a annoncé la mise en place d’une commission multilatérale pour pallier les dysfonctionnements dans ces régions.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )