Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / International / Algérie : Démantèlement d’une cellule de recrutement pour « Daech »

Algérie : Démantèlement d’une cellule de recrutement pour « Daech »

En Algérie, les services de la sûreté de wilaya d’Oran dans le ouest du pays, ont réussi, à démanteler une cellule de recrutement pour le compte de l’organisation terroriste autoproclamée (Etat islamique) « Daech », composée de quatre personnes, selon la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya.

Par Nassim Mecheri

La brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ) de Dar-El-Beida (Oran) a procédé, durant ces derniers jours en coordination avec les services de sécurité de la deuxième région militaire, à l’arrestation de quatre personnes âgées entre 19 et 56 ans dont un chargé du recrutement à travers les réseaux sociaux âgé de 56 ans et les trois autres s’apprêtaient à se rendre en Syrie, a-t-on indiqué.

Les perquisitions aux domiciles des mis en cause situés à Oran ont permis de découvrir des appareils informatiques, des CD faisant l’apologie des actes de terrorisme et de passeports, a-t-on ajouté. Les personnes arrêtées ont été présentées devant le procureur qui les a placées sous mandat de dépôt, selon la même source qui a rappelé que la BMPJ de Dar-El-Beida avait réussi auparavant, en coordination avec les services de sécurité de la 2ème région militaire, à démanteler un réseau de recrutement pareil avec l’arrestation de neuf personnes mise en cause âgées entre 18 et 35 ans originaires de la wilaya d’Oran et d’autres wilayas, qui ont été présentées à la justice.  

Entre janvier 2014 et mars 2017, les services de sécurité ont démantelé près d’une quarantaine de cellules dormantes qui recrutaient des jeunes djihadistes pour rejoindre l’organisation terroriste en Syrie et en Irak.

La campagne des arrestations ciblant les cellules dormantes de  l’organisation terroriste autoproclamée (Etat islamique), s’est accentuée depuis janvier 2014, un an après l’attaque sanglante contre le site gazier de Tiguentourine à In Amenas.  En trois ans, les services de sécurité ont réussi à identifier et arrêter plus de 200 recruteurs de Daech et démanteler, par la même occasion, une quarantaine de cellules terroristes qui recrutaient les jeunes algériens pour aller combattre avec EI en Syrie et en Irak.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )