Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / Sports / Algérie-Burkina Faso : la seconde plainte rejetée

Algérie-Burkina Faso : la seconde plainte rejetée

C’était un moment que les fans de football burkinabé attendaient avec impatience, mais la décision du comité d’Organisation de la coupe du monde a déçu beaucoup d’entre eux. La plainte déposée par le Burkina Faso à la suite du barrage retour du 19 novembre dernier a été rejetée.

C’est par ce match que les Verts se sont qualifiés pour le Brésil grâce à un score de 1-0. La fédération burkinabé avait déposé cette seconde plainte suite au rejet de la première. Les motifs du mécontentement concernaient cette fois ci ce que l’équipe perdante a appelé une erreur d’arbitrage. L’arbitre Sénégalais Badara Diatta a sifflé la fin du match sans tenir compte des 4 minutes de temps d’arrêt de jeu.

Pour la Fifa cette plainte est celle de trop. Elle l’a qualifiée d’inacceptable, reprenant les termes de l’article 14, paragraphe 6 du règlement du Mondial 2014 qui stipule qu’aucune protestation ne peut être émise contre les décisions d’un arbitre. Les Fennecs n’ont donc aucun souci à se faire, ils restent qualifiés.

En revanche la Fifa a ouvert une procédure disciplinaire à l’encontre de la Fédération algérienne et de la Fédération burkinabé pour des incidents en rapport avec le barrage retour.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )