Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Politique / AFRIPOL tient sa première assemblée générale à Alger

AFRIPOL tient sa première assemblée générale à Alger

Les responsables des polices africaines sont  réunis depuis dimanche à Alger à l’occasion de la première assemblée générale du mécanisme de coopération policière africaine (AFRIPOL), avec pour objectif de mettre en marche la locomotive policière africaine pour lutter contre le terrorisme, en particulier, et le crime organisé.

 Par Nassim Mecheri

Aussi, et en présence des représentants et des responsables des institutions policières  internationales, Europol et Interpol, les chefs de police africains, réunis autour d’Afripol, vont définir les cadres généraux de coopération pour les institutions de police au niveau national, régional, continental et international. Outre l’étude et l’adoption des projets de règlement intérieur de l’assemblée générale et du comité directeur, les chefs de police africains pourront, désormais, mieux coopérer en matière de sécurité et de renseignements sur le crime organisé et le terrorisme en Afrique.  L’organisateur de cet important événement et initiateur d’Afripol, en l’occurrence la Direction générale de la Sûreté nationale, avec la participation de la commission de l’Union africaine, accorde un grand intérêt à cette première assemblée générale d’Afripol, à partir de la connaissance parfaite et de l’expérience acquise dans le domaine de la lutte contre le terrorisme par la Police algérienne, réputée dans le monde.

C’est grâce à cette expérience de la Police algérienne, reconnue hier (lors de la visite du siège d’Afripol à Ben Aknoun) par les responsables de la Commission de l’Union africaine et des Polices africaines, qu’Alger a pu voir le siège d’Afripol installé en Algérie. Une sorte de reconnaissance des Polices africaines envers la Police algérienne qui a su faire face au terrorisme durant la décennie noire.

L’Algérie élue pour présider l’Afripol

L’Algérie a été élue pour présider le mécanisme de coopération policière africaine (Afripol), dont la première assemblée générale se tient à Alger du 14 au 16 mai, a indiqué le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA), Smaïl Chergui.

« La première assemblée générale de l’Afripol s’est ouverte à Alger avec l’élection du bureau du congrès et l’Algérie a été choisie pour diriger l’Afripol pour une durée de deux ans », a expliqué M. Chergui dans une déclaration à la presse en marge des travaux de cette assemblée.

Il a ajouté que les postes de 1er, 2e et 3e vice-présidents sont revenus respectivement à l’Ouganda, au Nigeria et à la République Centrafricaine, alors que le poste de rapporteur a été confié à la Zambie.

Relevant une présence forte des pays africains et d’organisations régionales et mondiales à l’AG de l’Afripol, M. Chergui qui s’exprimait en sa qualité de représentant de l’UA, s’est « félicité » des acquis réalisés par ce Mécanisme qui dispose désormais d’un siège à Alger.

Il a également mis en avant les efforts de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) pour doter l’Afripol de moyens nécessaires et modernes permettant à la police africaine de « relever les défis de la paix et de la sécurité ».

« Nous sommes fiers de cet acquis et, à ce titre, je remercie, au nom de l’UA, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, le gouvernement et le peuple algériens pour ce soutien permanent et continu au service de l’Afrique », a souligné M. Chergui.

De son côté, le secrétaire général du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur, Mohamed-Ali Komane, a adressé ses « remerciements » à l’Algérie, « pays de paix et de sécurité », pour avoir abrité les travaux de cette AG.

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )