Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / Uncategorized / Plus de 41 000 civils déplacés au Darfour suite à des affrontements

Plus de 41 000 civils déplacés au Darfour suite à des affrontements

Plus de 41 000 civils ont fui leurs villages depuis décembre dans la région du Darfour, au Soudan, du fait des affrontements entre l’armée et des groupes armés, a indiqué jeudi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH) de l’ONU.

« Les organisations d’aide ont évalué la situation et confirmé que 41 304 personnes déplacées étaient dans le besoin du fait du conflit dans le Nord-Darfour et dans certaines parties du Djebel Marra », a précisé le BCAH dans son bulletin hebdomadaire publié jeudi.

Des affrontements intermittents ont lieu autour de la région stratégique du Djebel Marra, où certains groupes armés ont établi des positions fortifiées alors que l’armée soudanaise essaye de contrôler la zone.

En novembre de l’an dernier, l’armée soudanaise a lancé une campagne militaire d’importance dans le but de mettre fin à la rébellion dans la région troublée du Darfour.

Selon les Nations Unies, environ 1,4 million de personnes vivent dans des camps de personnes déplacées au Darfour ou de l’autre côté de la frontière, notant que les chiffres augmentent ou diminuent en fonction de la violence dans la région, qui est en proie à la guerre civile depuis 2003.

Le gouvernement soudanais et le Mouvement pour la libération et la justice (MLJ) ont signé le 4 juillet 2011 le document de Doha pour la paix au Darfour (DDPD) qui traite des questions du partage du pouvoir et des richesses, des droits de l’homme, du retour des réfugiés et des personnes déplacées en interne, des compensations, du cessez-le-feu et des accords de sécurité.

Pourtant, certains importants mouvements armés au Darfour, parmi lesquels le Mouvement pour la justice et l’égalité, ont refusé de signer l’accord.

(Xinhua)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )