You are here:  / À LA UNE / International / En bref : en Libye l’EI encore présent à Syrte, en RDC deux corps d’experts de l’Onu retrouvés

En bref : en Libye l’EI encore présent à Syrte, en RDC deux corps d’experts de l’Onu retrouvés

En Libye, l’EI est toujours actif à Syrte, confirme le gouvernement

Un porte-parole militaire du gouvernement libyen d’union nationale, soutenu par l’ONU, a confirmé que les groupes affiliés à l’Etat islamique (EI) demeuraient toujours actifs à Syrte, malgré l’annonce de la reprise de cette ville portuaire l’an dernier.Mohamed Gonono, porte-parole des forces aériennes régulières, a expliqué que les divisions politiques avaient permis aux forces de l’EI de se regrouper. « Les rivalités politiques existent toujours », a-t-il déploré, « elles sont exploitées par le groupe » terroriste.Le gouvernement d’union nationale a annoncé vendredi dernier avoir formé une force de sécurité composée de 3.000 membres afin de sécuriser Syrte et sa banlieue. Le 15 mars, il avait déjà reconnu la présence de l’EI dans certains quartiers, décrétant un couvre-feu dans la totalité de l’agglomération.

RDC: les corps de deux experts de l’ONU retrouvés

Les corps de deux experts de l’ONU disparus le 12 mars dans le centre de la République démocratique du Congo agité par une rébellion ont été retrouvés, a annoncé mardi à l’AFP le porte-parole du gouvernement congolais. Les deux experts, Michael Sharp et Zaida Catalan, respectivement de nationalité américaine et suédoise, ont été enlevés le 12 mars en même temps que leurs quatre accompagnateurs congolais dans la province du Kasaï-central, secouée par la rébellion de Kamwina Nsapu, chef traditionnel tué en août 2016 lors d’une opération militaire après s’être révolté contre les autorités de Kinshasa.

Mali: les ex-rebelles rejoignent la conférence pour la réconciliation

Les ex-rebelles maliens, qui boycottaient la « Conférence d’entente nationale » ouverte lundi à Bamako ont rejoint mardi les participants aux travaux après avoir obtenu des assurances sur la poursuite des discussions au-delà de la date fixée pour cette réunion. La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, ex-rébellion à dominante touareg du Nord) et l’opposition avaient pratiqué lundi la politique de la chaise vide, après avoir annoncé qu’elles boycotteraient cette rencontre programmée sur sept jours, la jugeant trop limitée dans le temps ou ses objectifs. La conférence d’entente nationale, prévue par l’accord de paix de mai-juin 2015, vise notamment à « élaborer une charte pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale sur une base consensuelle », selon le gouvernement.

Afrique du Sud: décès d’Ahmed Kathrada, vétéran de l’anti-apartheid

Le discret vétéran de la lutte anti-apartheid Ahmed Kathrada, compagnon de cellule de Nelson Mandela dans la prison de Robben Island, est décédé mardi en Afrique du Sud à l’âge de 87 ans, suscitant une avalanche d’hommages.
Ancien député et conseiller du président Mandela pendant son seul mandat à la tête de l’Afrique du Sud (1994-1999), ce fils d’immigrés indiens faisait partie du premier cercle des dirigeants historiques du Congrès national africain (ANC).
Surnommé « Oncle Kathy », il s’était notamment illustré à la fin des années 1980 lors des négociations entre l’ANC et le régime blanc qui ont abouti au début des années 1990 à la chute de l’apartheid et aux premières élections libres du pays en 1994.

Le président congolais entame une visite officielle de quatre jours en Algérie

Le président congolais Denis Sassou N’Guesso a entamé lundi une visite officielle de quatre jours en Algérie pendant laquelle il rencontrera son homologue Abdelaziz Bouteflika. A sa descente d’avion, le chef de l’Etat congolais a été accueilli à l’aéroport international d’Alger par le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, ainsi que des membres du gouvernement.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )