Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / Sports / 26ème Tour cycliste du Togo en 2017: Le maillot jaune passe du Burkina Faso en Côte d’Ivoire

26ème Tour cycliste du Togo en 2017: Le maillot jaune passe du Burkina Faso en Côte d’Ivoire

La dernière étape de la 26ème édition du «Tour du Togo» s’est courue le 16 avril 2017 à Lomé; elle a vu la victoire du Belge Stein Van Couter (celui-là même qui avait également remporté la troisième étape quelques jours plus tôt).

 

Par Emmanuel-Gaël Gade & Dodo Abalo

 

76 cyclistes ont participé à cette édition 2017 de ce Tour cycliste, l’un des plus vieux du continent africain. L’épreuve a rassemblé des équipes venues du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Mali, du Niger, du Nigeria, de la RD Congo, du Togo, de la Belgique, des Pays-Bas et de la France. Cette dernière étape du Tour a été courue sous forme de criterium de huit fois dix kilomètres, soit quatre-vingt kilomètres. Van Couter a bouclé les 80 km en 1h08min12s, contrairement au dernier du classement, Sani Issifou du Niger qui a couvert la même distance en 1h23min12s. Le Togolais Abdoul Raouf Akanga est arrivé en quatrième position, comme ce fut le cas au terme de la 5ème étape.

«Les objectifs que nous poursuivions à travers cette 26ème tour du Togo ne sont pas atteints et nous pensons améliorer beaucoup de choses pour aller plus loin les éditions à venir», a dressé comme bilan Dieudonné Gagou, président de la FTC (Fédération Togolaise de Cyclisme). Cause de cet échec sportif, l’entraîneur national parle de manque de matériels adéquats. «On a la volonté, mais il faut qu’on nous accompagne avec du matériel pour qu’on aille loin. Nos principaux concurrents ont déjà fait trois tours et nous, nous ne sommes qu’en ouverture de saison; cela agit sur nos coureurs», a déploré Godefroy Anagonou. Le Togolais le mieux classé au terme de cette compétition est Abdoul Raouf Akanga, 25ème.

Au décompte final, Cissé Issiaka (de la Côte d’Ivoire) occupe la première place; il est suivi de  Bousquet Pascal (France); la troisième place est revenue à Pijl Van Der Niels (Pays-Bas); Diallo Yaya (Mali) est quatrième et Groenenveld Jan William (Pays-Bas) se contente du cinquième rang. Mathias Sorgho en 2016 et Bamogo Seydou en 2015 (tous deux Burkinabé) ont enlevé les Tours du Togo des années précitées.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )